Dimanche Rouge #5 @ LE CHAPON ROUGE, et @ NOO-TEK – 19/06/2011

DIMANCHE ROUGE at two spaces/deux espaces Chapon Rouge + Noo-Tek
Le prochain Dimanche Rouge se tiendra le 19 juin dans deux lieux en parallèle : à la fois au traditionnel Chapon Rouge et à la fois à la NOO-TEK, un nouveau lieu très spacieux qui vient d’ouvrir au Métro Église de Pantin.La « NOO-TEK », ex-fonderie Jacob, est un espace immense et ancien datant du début du siècle dernier et transformé en galerie d’art. Cet espace sans commune mesure couvre 1200 m². Pour donner un ordre d’idée en se rapprochant de lieux reconnus, nous pourrions situer la « NOO-TEK » entre la Factory d’Andy Warhol et l’esprit de «Art District 798 »de Pékin.
Profitez des performances expérimentales à la fois dans le centre de Paris et dans un paysage industriel unique qui ouvre sur une grande cour.
Au Chapon Rouge de 15h à 20h et à la NOO-TEK (Pantin) de 15h à minuit.
ENTREE GRATUITE
Le Chapon Rouge
60 rue Chapon 75003 Paris, France
Google Maps: tinyurl.com/chaponmapLa Noo-Tek
11 rue Gambetta, 93500 Pantin, France
Metro Eglise de Pantin, Ligne 5
Google Maps: tinyurl.com/nootekmap
Next Dimanche Rouge June 19th at the usual space Chapon Rouge but also at a new large venue by metro station Eglise de Pantin called NOO-TEK.
The « NOO-TEK », formerly Jacob’s foundry, is an old and unusually large space from the beginning of last century that was recently converted into an art house. The indoor space alone measures 1,200 square meters. The « NOO-TEK » evokes a landscape between Andy Warhol’s Factory and Beijing’s Art District 798.
Experience experimental performances in the center of Paris and in a unique industrial landscape that opens onto a large courtyard.
FREE ADMISSION
Chapon Rouge from 3pm to 8pm and Noo-Tek (Pantin) from 3pm till midnight.
Le Chapon Rouge
60 rue Chapon 75003 Paris, France
Google Maps: tinyurl.com/chaponmapLa Noo-Tek
11 rue Gambetta, 93500 Pantin
Metro Eglise de Pantin, Line 5
Google Maps: tinyurl.com/nootekmap
PROGRAM
CHAPON ROUGE

14h- XTRONIK (France), musicien et performer electro, “l’instant d’un son”HäK (Germany), musicien, “MaterialMorphings”
15h- DRPXH (France), musicien, “drumaxe”
16h- Alexandre Pombo-Mendes (France), performer acteur
Ménageons Copi!”
17h- f.r.u. Studio (Agnieszka “Bronka” Bronowska and Dave Evans) (Poland/UK), AV narrative performers, ”MaskeRade”

18h-1minute69 (France), artistes multimédia, “B0DYSC4PES”

19h- Y/I+C=UeLLa (France), sound & visual performers, “Action Writing”

SPECIAL PERFORMANCE: Ema Plaza et Gerard Bertin (France), masseuse et model, massage performance

GRAFFITI ART/LIVE PAINTING

NASSYO, LEK, FLEO, SMONE, MOZAR (France), toile a l aerosol et peinture au pinceau et rouleau en live

INSTALLATIONS/PROJECTIONS

Agnieszka “Bronka” Bronowska  (Poland/UK), Paintings

Andrei Sarymsakov (Ukraine), Photographies

NOO-TEK

14h- Le Rhinoceros (France), multimedia, “La nuit du Rhinocéros”
15h- Human Koala (France), electronic music performance, “From Live to Djing & Vice Versa”
16h- Y/I+C=UeLLa (France), sound & visual performers, “Action Writing”
17h- The Incredible Dreamheadz (UK), multimedia artist, ”Crossing Over”

18h- KRAPOOLA (Spain), DOMPTEUR ………SONORE(PARFOIS), “ENTROPICIO LÀ”

19h- Alexandre Pombo-Mendes (France), performer acteur, “Ménageons Copi!”

20h- Florent Colautti (France), artiste sonore/compositeur, “Eclipse”

21h- f.r.u. Studio (Agnieszka “Bronka” Bronowska and Dave Evans) (Poland/UK), AV narrative performers, ”MaskeRade”

22h- 1minute69 (France), artistes multimédia, “B0DYSC4PES”

23h- Marina Nikonov (Russia), VJ, “Live VJ”

SPECIAL PERFORMANCE

Ema Plaza et Gerard Bertin (France), masseuse et model, massage performance

GRAFFITI ART/LIVE PAINTING / OUTDOOR VJING

NASSYO, LEK, FLEO, SMONE, MOZAR (France), toile a l aerosol et peinture au pinceau et rouleau en live

Francis Powell (UK), live painting performance

VJ Vigas (Brazil), vj performance

INSTALLATIONS/PROJECTIONS

Agnieszka “Bronka” Bronowska (Poland/UK)Paintings

Andrei Sarymsakov (Ukraine), Photographies

Jorge Rojas (Mexico/USA), Multidisciplinary Artist, “Lucha Libre”,  Performance/Video

Patrick Fontana, Emeric Aelters, Pierre-Yves Fave (France), “Grenze”, filmed video-performance

Les Idiotes (Sarah Cassenti et Hélène Defilippi) (France), “Catastrophes Naturelles”, filmed Nö-Action

PERFORMANCES
SPECIAL PERFORMANCE: Ema Plaza et Gerard Bertin masseuse et model, massage performance

XTRONIK (France), musicien et performer electro
“l’instant d’un son”
http://www.xtronik.fr , www.myspace.com/xtronik

XTRONIK construit une electronique dense oscillant entre electronica et textures digitales. Percussions noisy et bleep sifflants se bousculent dans un univers où fragmentation et défragmentation se combinent savamment pour créer des ambiances industrielles ponctuées de mélodies digitales. Ses diverses experiences sonores l’ont souvent amené a collaborer avec des Videastes, plasticiens, graphistes, artistes peintre, choregraphes, ou encore Metteur en scene de theatre. il est egalement membre actif et l’un des fondateurs du label POS-K.com

f.r.u. Studio (Agnieszka “Bronka” Bronowska and Dave Evans) (Poland/UK)
“MaskeRade”, AV narrative performance, with elements of a physical theatre

“MaskeRade” is a narrative performance, exploring a role of a mask in our daily life.
The mask is herein a metaphor of a social roles and context-dependent poses we adapt, often without noticing it. The mask is also a connection between reality and a dream. The mask is also a tool for an auto-creation, a “dress to impress” – but it can be a double-edged sword.The questions about the process of creation of the roles we play and the nature of these roles are raised. Are we free to choose our daily masks and – if so – to what extent? Or, perhaps, it is the other way around: the masks choose and create us? Is there an escape from the mask – different than into another mask?”MaskeRade” is not an attempt of answering any of these questions for you. Instead, it invites you to ask even more questions and find some answers, through a visual trip lined with masks, poses, scenes that do-not-quite-fit-together, and a story that happened on a certain Monday morning, when the alarm clock was just about to ring…

Le Rhinocéros (France), musicien, artiste multimedia
“La nuit du Rhinocéros”, sound art et projection vidéo
http://www.noomiz.com/lerhinoceros

A la manière des Residents, le groupe culte de San Francisco, le Rhinocéros livre des performances musicalesaccompagnées de projections de films d’animation soigneusement élaborés à base de photomontages(rappelant les techniques d’animation utilisées par Terry Gilliam).Dans ses films le Rhinocéros décrit un monde inquiétant de mutants envahisseurs (“Génétik”),d’animaux devenus fous (” La vache”) ou de robots désespérésde ne pouvoir suivre les cadences imposées sur leur lieu de travail (” Zoïng”).

1minute69 (France), artistes multimédia
“B0DYSC4PES”, performance audiovisuelle interactive
www.1minute69.com

B0DYSC4PES est une œuvre audiovisuelle interactive qui s’inscrit dans une réflexion sur la représentation du corps dans nos sociétés.
Central et incontournable dans la performance comme il est central et incontournable dans nos représentations sociales chaque jour, le corps est ici appréhendé différemment. Acteur/objet, il renvoie un écho déformé de la réalité. Souhaitant dépasser les limites traditionnellement imposées à l’art vidéo, les artistes du collectif 1minute69 travaillent leurs performances hors du cadre de l’écran. Elles s’approprient le corps comme support du média et le façonnent par l’image, en utilisant une palette d’outils numériques comme d’autres utilisent des brosses et des pinceaux.La performance live s’apparente à une peinture/sculpture virtuelle, portrait d’un être en questionnement face à ses ressentis quotidiens. Les caractéristiques physiques du personnage ont été volontairement effacées et il/elle est ainsi semblable à chacun et à tous. Sur ce corps-matière neutre, les artistes impriment des images et des sons qui défigurent et transfigurent la plastique du corps.
Grâce aux techniques du tracking 3D infra-rouge et du mapping vidéo (projection sur volume), les images sont diffusées directement sur le corps du personnage et suivent ses mouvements et ses déplacements dans l’espace.
On entre ainsi dans une nouvelle dynamique de la représentation du corps, où la matière audiovisuelle est intimement mêlée à l’expression corporelle.

Florent Colautti (France), artiste sonore/compositeur
“Eclipse”, composition/performance audio-visuelle
www.corpselectriques.org


Eclipse est une composition/performance audio-visuelle où images et sons cohabitent. La structure, sous la forme de divers instruments, propose par un dispositif visuel utilisant de l’image de synthèse, de présentés et représentés des architectures donnant une relation importante entre le son et l’image.La spécificité d’Eclipse émane de son architecture, totalement développée autour de simulation/modélisation physiques proposant un comportement, où chaque comportement provoque des réactions spécifiques qui se répercutent sur les matériaux sonores et visuels.
Possédant leurs propres comportements, les manipulations viennent exciter, cadrer, calmer, conduire les sons, développant une matière sonore, une composition. Les formes visuelles, sous l’effet de ces contraintes, se tordent, se froissent, se plient, ondulent…
Je propose à travers ce dispositif une musique bruitée et mélodique, parsemée de sons concrets, de sons électroniques, de petits éléments abstraits et/ou rythmiques, où règne une cohésion entre structure graphique et perception sonore.

Y/I+C=UeLLa (France), Sound & Visual performers
audio-visual performance – action writing
www.cracked-movies.com

Breviary obscure form of audiovisual experimentation : “If I have been an octopus… Percepts of a fly flies _The spider killed me !” (synthesis memories of hypocondriac culture).  Live immaterial painting, cracked & chrono video + script sound & voice sculpture.

The Incredible Dreamheadz (UK), multimedia artist
“Crossing Over”  mix of music with film
youtube.com/user/Dreamheadz
dreamheadz.yolasite.com

A project which features live music, with both electronic and real instruments, as well as live performers, with singing, poetry and dance/performance.We create videos, that are born out of dreams. They are sometimes dark and surreal, at other times light. We believe in creating original videos,. We create our own original music, which we perform live. We live in Paris and have done performances with other projects, in festivals in Paris, Seville and Rome, as well as in England. Dreamheadz is a newly formed project.
We aim to take our audience into a dream world and create a surreal ambience, which is conjured up by the performers, the music, mixed together with pre-recorded videos, lasting between three and 10 minutes; covering a range of themes.
Film as dream, film as music. No art passes our conscience in the way film does, and goes directly to our feelings, deep down into the dark rooms of our souls. Ingmar Bergman
“Talking about dreams is like talking about movies, since the cinema uses the language of dreams; years can pass in a second and you can hop from one place to another. It’s a language made of image. And in the real cinema, every object and every light means something, as in a dream.” Federico Fellini

DRPXH (France), musicien
“drumaxe”
http://www.myspace.com/drumpixhel
Nouvel axe dans les sonorites de DRUMPIXHEL

Influence par l electro 90, DRPXH melange synthes rugueux et rythmiques vitaminees. Ses exagerations se temporisent dans une electro decalee et attachante. Il multiplie ratures saturees et decalages atmospheriques pour ne provoquer qu un dehanche proche de la fracture….dans une resonnante reussite. Issu de la scene inde et initie par le label POS-K, DRPXH plastifie l’ecoute dans une improbable performance laptop. Il nous entraine cette fois dans un univers synthetique granuleux ou se diluent break-beats saccades et synthes post-analogiques. a consommer seul ou acccompagne

HäK (Germany), musicien
“MaterialMorphings”
www.myspace.com/haenschenklein

Bio: Musicien berlinois exilé à Paris depuis deux ans –, après un passage par le rock (bassguitare), s’inscrit dans l’héritage electronica des années 90, nourri de l’informatique musicale mais aussi de l’électroacoustique, de la pop et de la musique expérimentale. Ses compositions faites de ruptures, de matières qui flirtent parfois avec la noise, de rythmiques accidentées, de rebondissements ludiques mais aussi de sensations d’espaces et de moments plus contemplatifs sont un bel exemple d’une zone musicale indéterminée. Il a travaillé pour la danse et a notamment développé une collaboration avec l’artiste visuel Alex Herzog, d’où sont issues plusieurs vidéos tissant des liens subtils et inspirés entre le son et l’image (que l’on retrouve dans l’édition DVD-CD Basic V1.1, 2008).
Performance description: Electroakustikbreakcorenoiseperformanc

Alexandre Pombo-Mendes (France), performer acteur
“Ménageons Copi!” , Acte artistique hybride d’après Le Frigo de Copi

Avons-nous, ou sommes-nous, un corps? Que révèle le travestissement sur nos masques sociaux? Devons-nous suivre la logique linéaire qu’on voudrait nous imposer, ou est-ce possible de se laisser aller à ses paradoxes, ses oxymores, ses inspirations qui nous aspirent? A t-on déjà expérimenté la liberté? Le lézard est-il l’ami du rat? Le hasard est-il l’ami de l’art?
Cette performance hybride et poétique, inspirée de Derrida et des Gender Studies, prend le texte de Copi, Le Frigo, pour en ouvrir les sens, les signifiants, les symboles, sans psychologie aucune et en le mettant à l’épreuve de lieux insolites existants ou poétiques, puisque seule la poésie est vraie, n’ayant pas de contraire… Qu’y a-t-il à l’intérieur du frigidaire? Pourquoi l’aspirateur crie-t-il? Et si on faisait le ménage ensemble?…

Human Koala & Guest (France), musician, “From Live to Djing & Vice Versa”, Electronic Music Performance
humankoala.com
soundcloud.com/human-koala

A from live to Djing Mix, from Landscape to Highway & Vice Versa

KRAPOOLA (Spain), DOMPTEUR …………SONORE(PARFOIS), “ENTROPICIO LÀ”musician
www.myspace.com/indhecenter

differents materielles interagissent kuand El Entropicio se passe. Le bruit, plus ou moinx explicite, sekretment intentionneé, c’est un d’eux, pas une realité lui même.Depuis le fait de pas savoir vers ….où? se dirige le truk poussent plus et plus clefs…. a memoire s’installe et …apparait un oubli.

Marina Nikonov (Russia), VJ, “Live VJ”
365mag.com

Live visual mixing of video & graphics representing different feelings and emotions in harmony with the music.

GRAFFITI ART / LIVE PAINTING / OUTDOOR VJING

VJ VIGAS (Brazil), audiovisual performance
www.vigas.art.br 

NASSYO (France), graffiti art and live painting
sliman74.free.fr
www.soaf.info/nassyo
Je suis peintre illustrateur, né et vis à Paris. NASSYO va faire une toile a l’aerosol et peinture au pinceau ou rouleau en live pour une duree comprise entre deux et quatres heures.

LEK, FLEO, SMONE, MOZAR (France), toile a l aerosol et peinture au pinceau et rouleau en live

Francis Powell (UK), live painting performance

INSTALLATIONS/PROJECTIONS

Agnieszka “Bronka” Bronowska (Poland)
“Don’t lose your face!”, Paintings
Gobs, mugs, and masks: portrait and beyond.
Artist will be present

“Portrait through history was the most important work of art
and had a place of honour in every home and palace. People
were and still are the most important part of our life: the face
and its expression is the most exciting image to keep forever.”
Barbara Kaczmarowska-Hamilton

We are surrounded by faces. Every day, from the moment we wake up – in the bathroom mirror, on the street, at the bus stop, in shop windows, in underground passages, in the newspapers, on billboards – there are hundreds, maybe even thousands of faces.
Including our own.
One of my earliest memories is the face of my mother, getting closer to me, grimacing in a funny way, as she was pushing the stroller. I was less than 1 year old. A couple of other early memories of
mine also include faces – the remaining part of the person was, somewhat, deleted. I do not think this is that unusual – after all, human beings are hard-wired to use face recognition for gathering information about emotional tendencies, potential danger, and some of the social context of our surroundings. But in some cases this can lead to some peculiar by-products, such as art. As happened in my case.
I cannot really tell what was first: did I become interested in human faces because I kept noticing faces everywhere and some of them peaked my attention, or did I start to notice faces because I was interested in them and motif of eyes, lips, noses, and the way they grimaced was something I tried to spot? Regardless of the cause, this particular interest has produced – so far – over 60 images of faces. These include portraits of people I know, self-portraits, drawings inspired by photos, interpretations of faces of some strangers I have met, collages of various faces I met on a particular day, and some abstract, face-like motifs created on-fly. Some of these will be shown during Dimanche Rouge.

Jorge Rojas (Mexico/USA), Multidisciplinary Artist
“Lucha Libre”,  Performance/Video
www.phenomenaproject.org/node/41 , www.vimeo.com/album/1555384 , www.lowlives.net


Video of live networked performance. Battle between good and evil. Pink Jesus vs. El Diablito. The virgin is the judge. Mil Mascaras is the host.

Patrick Fontana, Emeric Aelters, Pierre-Yves Fave (France)
“Grenze”, filmed video-performance
Artists will be present at exhibit
www.fofana.free.fr

Grenze est une série de lectures visuelles à partir du Capital de Karl Marx livre 1. Grenze ouvre une série d’observations autour du capital tel que l’analysait Marx pour mieux appréhender le capital d’aujourd’hui. Grenze est une vision des métamorphoses du système capitaliste. Il s’articule autour de lui. Il met progressivement en place une chaîne de mouvements métamorphiques. A la construction d’un mécanisme infernal qui emporte tout, répondent notre regard, notre attente, le temps.GRENZE est composé de séquences appelées unités de développement artificielles. (UDA) qui correspondent à des notes dessinées prises pendant mes lectures du Capital.A chaque UDA correspond un fragment du texte de Karl Marx.Certaines UDA sont des animations 2D image par image appelées mouvements idiots, tandis que d’autres, aux mouvements plus complexes, reproduisent des mouvements réels et métamorphiques conçues avec un logiciel (3D).Dans le Capital, Marx utilise souvent les mots formes, mouvements, mécanisme, divisions, circonstances nouvelles, limites organiques, transformations, révolution. Quand il parle de l’ouvrier, il le décrit comme agent très imparfait dans la production d’un mouvement continu. Les traductions françaises du Capital donnent une écriture très soignée et toujours très imagée et très abstraite, conceptuelle même.J’ai donc développé un ensemble de figures et formes pour répondre à cette langue. Dans GRENZE, le capital est représenté par un cube appelé cube-capital en perpétuelle transformation. Une deuxième figure, une larve, représente les marchandises, tandis que les ouvriers sont représentés par un triangle, la figure-ouvriers, qui se transforme en s’appauvrissant. Le traitement à l’image s’attache à faire évoluer en permanence non seulement la forme mais la matière de ces figures.« Votre capacité à “mettre en images” des paroles a trouvé là une forme et un espace qui lui permettent de se manifester dans toute sa puissance. J’imagine qu’une multitude de formes singulières sont possibles à partir des éléments ainsi assemblés. Je ne sais pas si c’est ainsi qu’Eisenstein aurait mis en film Le Capital , mais vous avez assurément trouvé une manière forte et séduisante de réaliser son rêve. » Jacques Rancière
Les Idiotes (Sarah Cassenti et Hélène Defilippi) (France)
“Catastrophes Naturelles”, filmed Nö-Action
Artists will be present
www.lesidiotes.org

Les idiotes font sauter le couvercle. Dans la suite de la précédente Nö-Action chapeautée par Galliano et de la prochaine des idiotes à Naples, les talons sur il Vesuvio et Pompeï la cité ensevelie, étant nous-mêmes catastrophiques, merci John !Les idiotes présentent une magnifique Tarantelle à 4. Une nouvelle explosion à répétition, progressive, rythmique et ça s’énerve…

Andrei Sarymsakov (Ukraine), Photographies, “Chernobyl”
Artist will be present

The Chernobyl project. This year marks the 25th Anniversary of the Chernobyl nuclear disaster, the world’s worst nuclear disaster to date. The horrible tragedy took away thousands of lives. To commemorate this anniversary Andrei Sarymsakov creates a Chernobyl photography project. The ghost city that remains between the futur and the past is the main character of the serie of images. The main goal of the project is to prevent the tragedies like Chernobyl and to draw people’s attention to thousands victimes of the disaster.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s